I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's do the time warp again. | Drago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 199
Réputation : 8
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Let's do the time warp again. | Drago   Dim 29 Jan - 18:13


Let's do the time warp again.




Drago & Lindsay




Je me demande ce qui m'avait pris. J'avais fait un saut dans le temps pour changer le futur. Je voulais vraiment en finir. Je voulais vraiment que tout cela se termine le plus tôt possible. De toute façon, je n'avais ma place dans aucun de ces mondes. Dans mon présent, on ne voulait pas de moi à cause de mon nom. Dans le passé, je n'avais pas ma place car je n'appartenais pas à cette époque. De toute façon, à partir du moment où tout changera, quand on aura gagné cette guerre, je ne serais plus rien. Je ne serais même pas un simple souvenir. Tout ce que je vais faire, c'est disparaître sans laisser de trace. Mais étais-ce vraiment la meilleure solution ? Peut être pas pour moi, mais ça l'était pour tous les autres. Ils n'auraient pas à souffrir. Ils pourraient vivre leur vie comme ils auraient du, sans aucun mage noir pour changer le cours des choses.

J'avais facilement retrouvé mes repères. Le futur semblait bien loin, mais le château n'avait absolument pas changé. Nous étions en plein week-end, et il n'y avait pas grand monde dans les couloirs, seulement quelques élèves. Je m'étais perdue dans mes pensées. Je ne faisait pas réellement attention à ceux qui m'entouraient. Enfin, je devrais peut être un peu plus. Si Ginny Weasley était arrivée du futur, il manquerait plus qu'un autre est aussi la formule en sa possession. Et il ne manquerait plus que ce soit un mangemort. Si jamais mon géniteur entendait parlé du plan, ce ne serait pas une petite guerre qui se préparerait dans le présent actuel. Faire face à deux Voldemort, je crois que ce serait un de mes pires cauchemars.

Je sortis de mes pensées lorsque je le vis à l'autre bout du couloir. Et merde. Qu'est ce qu'il faisait là ? Je continuais de fixer le mur au loin, faisant semblant de ne pas l'avoir remarqué. C'est au moment où l'on se croisa que je lui attrapais le bras et que je le poussais dans une des salles de classes. La salle des sortilèges, quelle ironie. Je refermais la porte et me tournais vers lui tout en croisant les bras. « Je peux savoir ce que tu fous ici ? » J'étais clairement énervée. J'avais envie de lui envoyer à la figure tout ce qui me passait par la main. « Est ce que tu as parlé de la formule à quelqu'un ? Est ce que tu as fait attention en arrivant ici ? C'est pas vrai... Mais qu'est ce que tu fous ici Malefoy ? » Je m'inquiétais sérieusement de la situation. J'avais pourtant cru que l'on était seul lorsque j'avais utilisé la formule sur le trio et sur moi-même. J'avais vraiment cru que... Mais je m'étais trompée. Après Ginny, voilà Drago Malefoy qui sortait tout droit du futur. « Bon, rassure-moi, tu as bien changé de nom de famille ? » J'étais toujours aussi agacée, énervée, et j'espérais pour lui qu'il avait de bonnes explications à donner.


       
luckyred.



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Ven 3 Fév - 19:34


on the edge of everything we know

Le jeune homme pousse un léger soupire. Poudlard, encore, se rappelait à lui comme une prison – il le sait aujourd'hui – intemporelle. Par les mots de la fille du mage noir, il avait compris qu'il se trouvait dans le passé. Le château, sombre masse immobile, ne lui inspirait pas confiance. Le seul point positif de cette histoire, c'est que si Lindsay et les autres idiots sont ici eux aussi, ils ne pourraient pas faire grand chose du plan qu'ils devaient avoir élaboré. Au gré des couloirs qu'il parcourt, le bout de ses doigts effleure le mur de pierres, comme pour s'assurer qu'ils ne lui tomberont pas dessus. Déjà cinq semaines que Malfoy redécouvraient les moindres recoins de l'école, s'invitaient dans les cours, l'appropriait les dortoirs des ses anciens paires. Un peu étonné de réussir à passer si inaperçu. Ça lui laissait un drôle de goût. Une amertume certaine, son ego en prenait un coup, personne ne remarque le nouveau septième année. Et le goût sucré de la découverte, de l'aventure, de l'inconnu. Un inconnu dans la foule, il n'y était pas habitué , mais l'adrénaline de ne pas être démasqué, du nom d'emprunt, le jeun du chat et de la souris avec les autres arrivants du futur aussi. Car même si le chat ne sait pas qu'il joue, la souris s'amuse à lui filer entre les griffes. Plusieurs fois, il les a croisés, sans que jamais le blond ne perde son anonymat.  Mais en cette fin d'après-midi, le château semble s'être vidé de tout habitant. Drago a toujours vu Poudlard comme une entité vivante, capable d'émotions et de mouvements. C'est ça qui le dérange. Qui lui procure ce sentiment d'insécurité. Il tourne à droite, la main sur la pierre froide.  Il l'a entendue avant de la voir arriver, évidemment. Malfoy est très observateur, il reconnaît les démarches des gens. C'est ce qui les trahit le plus, en général. Jedusor a une démarche particulière, comme un pas de danse qu'elle refait à l'infini. Il ramène son bras le long du corps, et se pare de son sourire narquois, qu'il arbore tant. Il n'est pas censé être là. Il peut toujours essayer de se faire passer pour quelqu'un d'autre, il sait que la poufsouffle n'est pas dupe. Poufsouffle, rien que le nom de cette maison lui évoque du mépris. Il se demande parfois ce qu'elle fait avec eux. Elle est la fille de Jedusor, après tout. Puis il se souvient de sa traîtrise. Quelle déshonneur pour son père. Une déception à elle toute seule, cette Lindsay. Il sent son regard peser sur lui. Elle doit être surprise, bouillir de rage. Il le sent. Il l'espère. Un plaisir de la rendre malade par sa simple présence. Drago ralentit  le pas, et s'engagea dans la direction de la délicate Jedusor. Détendu, insolent. Il était dans son élément. Cette joute muette, c'est ça qui le fait vibrer. Mais elle joue à la marelle quand il joue aux échecs, et il avance son fou pour porter un coup. Elle l'avait reconnu, bien entendu, comment aurait-il pu en être autrement ? Il lui jette un regard. Elle est tendue, une veine sur sa tempe palpite, sa mâchoire est crispée. Elle lui saisit le bras lorsqu'elle passe à sa hauteur, le prenant au dépourvu, et il est poussé dans la salle la plus proche. Les larges fenêtres déversent la lueur orange du couché du soleil. « Tu sais Jedusor, si tu voulais un baiser, il suffisait de demander, pas la peine de me sauter dessus. » Ce qu'il fout là ? Lindsay bouillonne, et il en est très satisfait. « Tu me manquais, voilà tout. » Drago se tient droit face à son interrogatrice, souriant à sa colère. Un flot de question s'échappait de la bouche de la poufsouffle, qui de la colère semblait tomber dans la panique. S'il a changé de nom de famille ? Drago plaque une main sur la bouche de la jeune fille, l'autre sur sa nuque pour l'empêcher de reculer. « Crie mon nom tant que tu y es, Jedusor. Peeves ne t'as pas encore entendue. Évidemment que j'ai changé, tu me prends pour un idiot ? » Il secoue la tête. Une déception, vraiment. Malefoy est bien plus stratège que ce qu'elle pourrait penser. Il relâche sa prisonnière, et retrouve son air narquois légendaire. « Tu m'aurais trouvé bien avant si je n'avais pas fait attention. Toi par contre, soit plus prudente quand tu récites des formules sur le voyage dans le temps avec tes petits camarades. » Il la contourne, et s'approche de la porte qu'elle avait close, se saisissant de la poignée.
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Réputation : 8
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Ven 3 Fév - 23:59


Let's do the time warp again.




Drago & Lindsay




Je m'étais peut être trompée. En revenant dans le passé pour changer le futur, je me voyais déjà m'éteindre. Je me voyais déjà disparaître petit à petit. Je n'étais plus que l'ombre de moi-même et je lutais pour rester à la surface. Lindsay devait vivre encore un peu, juste le temps de tout changer et tuer Voldemort. C'était mon seul objectif et il fallait que je m'y tienne. Je n'avais plus d'autres choix. Je ne pouvais pas demander à Harry de tout annuler, ni même lui dire que j'avais changé d'avis. Il était trop tard pour faire marche arrière. Néanmoins, j'avais l'impression que la situation m'échappait. On devait se faire discret, pourtant, il fallait bien que l'on se parle, que l'on fasse des projets pour mettre en application notre plan. C'était risqué mais on se devait de tenir le coup. Si on réussissait, des gens auraient la vie sauve, ils n'auraient pas à payer de leur vie. J'avais l'impression que c'était ma vie contre celle de milliers de personnes.

Et encore une fois, j'avais l'impression que la situation m'échappait. Qui aurait pensé que je croiserais Malfoy dans l'un des couloirs. J'étais énervée et je me retenais de lui en coller une. Pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait. « Ne m'appelle pas Jedusor. » Je détestais mon nom de famille, il me rappelait beaucoup trop le lien que j'avais avec le Seigneur des Ténèbres. Lorsque j'entendais ce nom, je me mettais hors de moi. Par la même occasion, j'en avais profité pour ignorer sa remarque sur ce prétendu baiser et me contentait simplement de lever les yeux au ciel lorsqu'il me dit que je lui manquais. Mais il me surprit en plaquant un de ses mains sur ma bouche alors que l'autre se trouvait sur ma nuque. La surprise de ce geste me calma immédiatement. Je restais immobile quand il finit par me lâcher, me contentant de l'observer et d'écouter ce qu'il disait.

Ma colère revient à l'instant même où sa main se saisit de la poignée. Je l'attrapais par le bras et l'éloignait de cette fichue porte. « Mais qu'est ce que tu fais ici ? Tu ne pouvais pas rester et attendre sagement pour avoir ta petite vie tranquille ? » Je faisais les cents pas comme pour chercher une solution. Je n'avais aucune idée de ce que je devais faire ni même comment je devais m'y prendre. Malfoy avait le don de toujours tout compliqué. Néanmoins, il avait raison, je ne devais plus prononcer son nom à partir de maintenant. « Je sais que tu n'es pas un idiot, mais tu l'as été assez pour devenir tu-sais-quoi. » Oui, je parlais du fait que Draco Malfoy était devenu un mangemort. Pour moi, c'était la plus grande erreur de toute sa vie. Mais je n'étais pas ici pour ça, par pour débattre de ses fonctions auprès de mon père, ni de savoir pourquoi il avait décidé de rejoindre les rangs de Lord Voldemort. « Maintenant, qu'est ce que tu comptes faire ? » Je croisais les bras tout en m'adossant contre un mur de la pièce, restant tout de même près de la porte. Il était hors de question qu'il prenne la fuite. « Et en ce qui concerne mon inattention, je n'avais pas prévu qu'une fouine viendrait mettre son nez dans les affaires des autres, mais c'est ta spécialité, je l'avais oublié. » Je lui lançais un regard noir. Il ne s'en sortirait pas comme ça.


       
luckyred.



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Lun 6 Fév - 10:28


on the edge of everything we know

Il n'était pas la personne idiote et naïve que les gens pensaient, Drago. Il était parfaitement conscient des agissements de Voldemort. Parfaitement conscient du mal que lui-même répandait en étant aux côtés du grand mage noir. Mais dans sa réalité actuelle, il n'était même pas certain que la marque qu'il porte au bras ait une signification. Il avait erré dans les couloirs, écœuré par l'insouciance des élèves, dont il connaît pour la plupart, la date de décès. À plusieurs reprises, il s'était imaginé souffler à l'oreille de Lily Evans qu'elle ferait mieux de flirter avec Severus plutôt qu'avec James. Ou tapoter la main de Peter Pettigrow, innocemment. Comptant ses doigts. Même si la première guerre des sorciers faisaient rage autour d'eux, Poudlard semblait être un havre de paix pour tout ce beau monde. Pauvre d'eux.
Lidsay est hors d'elle. Elle persifle, et le blond exulte. Il aime avoir son coup d'avance sur elle. Il aime la voir serrer les dents alors qu'il se contente d'évoquer son nom. Cette rage, cette haine qu'elle a dans le regard, il n'y a rien qui l'amuse autant. Il la connaissait plus qu'elle ne voulait l'admettre, et il n'a pas été surpris qu'elle lui saisisse le bras. Sa question créa cependant un doute chez le Serpentard. C'est vrai, pourquoi avait-il récité la formule, lui aussi ? Il avait vu Weasmoche le faire juste avant lui, certes, mais il ne s'expliquait pas vraiment pourquoi il les avait suivis vingt ans en arrière. Il était hors de question qu'il admette quoi que ce soit, mais il semblerait que Drago n'ait aucun intérêt à se trouver ici. Sauf peut-être l'honneur de sa famille ? Impossible de se souvenir en quelle année ses parents ont prêté allégeance au Seigneur des Ténèbres, mais qi aujourd'hui, en ce froid mois d'octobre 1977, c'était déjà fait, alors il verrait sa situation sociale dégringoler. La vie qu'il a toujours connue s'évaporerait dès son retour dans la bonne décennie. Il était évidemment hors de question d'admettre cela devant la jeune femme, qui faisait les cent pas, alors qu'il était toujours silencieux. Elle se ferait une joie de le réduire à néant qi elle avait connaissance de la moindre de ses faiblesses. « Assez pour devenir tu-sais-quoi. » Oh oui, il savait quoi. Le sourire du jeune homme s'effaçait progressivement. Elle prenait l'avantage. La reine battait son fou. « Assez pour devenir tu-sais-quoi. » Comme s'il avait eu le choix ? Perdre ses parents, et tout ce qu'il n'a jamais connu ou une marque sur le bras, le choix avait été rapide, certes, mais extrêmement douloureux pour Drago. « Assez pour devenir tu-sais-quoi. » Il crispa la mâchoire. « Tout le monde ne peut pas être blanc comme neige, Jedusor. » s'échappe de ses lèvres alors que son visage reprend son masque d'indifférence.  « J'ai l'intention de faire le tour du parc, ou pourquoi pas d'aller potasser dans les archives de la bibliothèque avec mon cher ami Severus. »  Il lui tourne le dos à présent, faisant mine de lire le livre posé sur un des pupitres. Il tourne les pages sans les voir, et de toute façon, c'est un manuel de première année. Une fouine, lui ? Il retrouve presque le sourire. Ginny Weasley était une fouine, et c'était mêlée de ce qui ne la regardait pas. Elle avait mis son nez dans leurs affaires. Drago avait seulement utilisé la formule. « Si j'avais été une si terrible fouine, chère Lindsay, tu m'aurais trouvé bien avant. » Il lui jette un regard par dessus son épaule et son air mesquin s'accentue. « Bien, tu as eu tes réponses, je peux m'en aller maintenant ? » Il s'approche d'elle, de sa démarche souple « Un dernier baiser avant de se quitter ? »
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Réputation : 8
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Lun 6 Fév - 20:37


Let's do the time warp again.




Drago & Lindsay




J'avais peut être fait une erreur. Je n'aurais peut être jamais du remonter le temps. Mais c'était trop tard maintenant. Et tout ce qu'il se passait actuellement, c'était ma faute. Entièrement ma faute. J'avais envoyé le trio d'or réécrire l'histoire. Je n'avais jamais pensé que tout pourrait réellement changé. Et si tout ne se passait pas comme prévu. Je ne sais pas, et si les parents d'Harry divorçaient. Et s'ils ne rencontraient jamais Ron et Hermione ? Tout ce qu'ils connaissaient allait changé. Tout ce qu'il avait vécu allait être balayé. Lorsqu'il reviendrait, de nouveaux souvenirs seront gravés dans leur mémoire, ils oublieront ce qu'ils ont fait, ce qu'ils ont été. Tout ce qu'il va se passé leur sera enlevé. J'avais peut être fait une erreur, mais il était trop tard pour reculer. Il était trop tard pour faire marche arrière et je ne pouvais pas laisser la peur m'envahir.

Pour le moment, ce n'était pas de la peur que je ressentais mais de la colère. Drago Malfoy m'avait mise hors de moi. Je me demandais ce qu'il faisait là et ses plaisanteries étaient loin de me faire rire. Il aurait pu vivre sa vie tranquille, ne rien faire, et rester le lâche qu'il était au lieu d'utiliser une formule qui lui était complètement inconnu sur lui-même. Et si ça avait été un piège ? Il se serait fait prendre avec beaucoup trop de facilité. En attendant, il était là, en 1977, et il était impossible de le faire revenir en arrière pour le moment. J'étais en colère contre lui, me demandant ce que l'on pourrait faire maintenant qu'il était là. J'avais prononcé des mots que je n'aurais peut être jamais du dire. Je n'aurais pas du énoncer le fait qu'il ait été assez idiot pour devenir mangemort. Mais avait-il vraiment eu le choix ? Même si je reconnaissais qu'il ne pouvait certainement rien faire par rapport à cette décision, je préférais ne pas le lui dire.

« Peut être, mais on a toujours le choix d'être plus blanc que noir. » Mes yeux lançaient des éclairs. J'étais toujours aussi énervée et le savoir ici était loin de m'arranger. Surtout après sa remarque sur Rogue. Je lui lançais un regard noir à cette remarque. « Je pense surtout que tu devrais éviter se genre de plaisanterie, Malfoy. Ce n'est pas du tout le moment. On est là pour changer les choses, pas les compliquer. » Gérer quelqu'un comme Malfoy était loin de me satisfaire. Bien au contraire, j'avais envie de m'arracher les cheveux, retrouver ce livre de magie noire et le renvoyer directement à notre époque, ni vu ni connu. Je le regardais de travers lorsque je l'entendis me dire que s'il avait été une fouine, je l'aurais trouvé bien avant. Je ne répondis pas, je préférais ne rien dire qu'avouer qu'il avait raison. Je le laissais s'approcher, ne répondant pas à sa première question. « Sérieusement. Ce jeu s'arrêtera aussitôt que Voldemort aura disparu car je disparaîtrais en même temps que lui. » Je me décollais du mur et allais m'asseoir sur l'un des bureaux, le contournant sans lui prêter la moindre attention. « Si tu veux en aller, vas-y, mais tu as intérêt à te tenir tranquille. Fais comme tu l'as si bien fait ces derniers temps, fais toi oublier. » Personnellement, je me faisais déjà à l'idée de sombrer dans l'oubli quand tout serait terminé. Après tout, c'était mon destin.


       
luckyred.



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Mer 15 Fév - 21:44


on the edge of everything we know

Non, on n'a pas toujours le choix. On est conditionnés, chacun à notre façon. Un enfant est facile à manipuler, à façonner. Il n'y a qu'à voir l'histoire du Père Noël. Il n'y a rien de plus improbable, et pourtant autant les moldus que les sorciers font croire qu'un vieil homme barbu et inconnu vient chez eux, en pleine nuit, sans frapper, pour apporter des trucs. Le mensonge commence dès le premier Noël. Drago ignore ce qui a conditionné la jolie Poufsouffle, mais lui, c'est la détermination de son père qui l'a forgé. Pourquoi ne pas croire quelqu'un qui sait de quoi il parle ? Lucius était l'idole de son fils, son héros, Drago, du plus loin qu'il se souvienne. Enfant, il avait une confiance aveugle en tout ce que son géniteur pouvait dire. IL faisait tout pour lui ressembler. Et jusqu'à son adolescence, ce fut le cas. Jusqu'à ce que Drago comprenne les mécanismes et les rouages de la bataille dans laquelle il avait déjà plongé à pieds joints. C'était trop tard pour reculer, il était dedans juqu'au cou. Il n'a jamais eu le choix. Il était trop jeune pour comprendre, et quand tout s'est éclairé, quand il s'est rendu compte de la violence, de la bêtise, de la cruauté, il était trop tard pour faire marche arrière. Alors il a cette marque, sur l'avant-bras. Il a ce pacte. Mais il était déjà noir avant de pouvoir choisir. Lindsay se fourvoyait. Lui, n'a pas eu le choix. Un court instant, à peine une fraction de seconde, le serpentard est si brisé que son visage se décompose. Le regard assassin de Lindsay lui fait néanmoins vite reprendre contenance. Elle s'inquiète pour son plan. Évidemment. « En quoi m'intégrer, et passer du temps avec ce cher professeur Rogue complique-t-il ton plan ? Je me fond dans la masse, Jedusor. Exactement ce que tu pourrais espérer de moi. J'aurais pu raconter toute ton histoire à mon père, en arrivant ici. Ou nous faire tous démasquer en dansant nu sur les tables de la Grande Salle. Alors ne me dis pas que passer du temps avec ton Severus adoré te complique la tâche. Parce que je peux faire bien pire. » Il lui sourit, insolent, comme chaque fois qu'il la voit.

Bien entendu, elle ne répond rien à la remarque du blond sur le fait qu'il soit discret. Elle sait qu'il a raison, et il en est très satisfait. Rien ne l'amuse plus que d'avoir le dernier mot sur la fille du Seigneur des Ténèbres.  Mais la remarque de cette dernière quant à sa disparition prochaine fait lever un sourcil au jeune homme. Voilà bien une conséquence qu'il n'avait pas envisagé. Il la regarde d'un œil nouveau. Il tente d'imaginer sa scolarité de son départ à son terme sans la Poufsouffle. Et pire que cela, sans en n'avoir jamais le moindre souvenir, puisqu'elle n'aura purement et simplement jamais existé. S'il n'avait pas été lui-même, s'il n'avait pas autant de contrôle de ses émotions, il aurait peut-être versé une larme. Ou il l'aurait serrée dans ses bras. Mais Drago était Drago. Et Lindsay était Lindsay. Cela n'arrivera jamais. Sans lui accorder le moindre regard, la jeune femme s'assoit à un pupitre en mettant le garçon à la porte. Après une moue moqueuse, ce dernier s'approche de la place de la demoiselle, et pose une main sur la table de bois. « Allons Lindsay. » commence-t-il. Il approche sa main du visage de son interlocutrice, et lui effleure la mâchoire. « Le jeu est sur le point de redevenir intéressant, et tu voudrais que je me fasse oublier ? » il lui sourit, la fixant dans les yeux. « Jamais de la vie, Jedusor. »
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Réputation : 8
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   Jeu 16 Fév - 0:08


Let's do the time warp again.




Drago & Lindsay




Je n'avais jamais choisi d'être la fille de Lord Voldemort. Je n'avais pas choisi mes origines. Je n'avais jamais voulu être l'héritière de Sepentard et encore moins l'héritière du plus grand mage noir de notre époque. Je n'avais jamais voulu une telle situation. Le temps l'avait choisi pour moi. Et j'aurais pu me ranger, obéir à mon géniteur. Il aurait pu rattraper toutes les erreurs de ma mère si j'avais été la gentille petite fille, sage et obéissante. Mais ce n'était pas mon cas. J'étais bien trop têtue et bien trop fidèle à qui j'étais pour tout balayer d'un revers de manche et être la parfaite petite héritière. Pour la plupart j'étais une déception, une erreur. Je ne pouvais pas contre-dire ceux qui pensaient de la sorte. Au contraire, je pouvais comprendre leur point de vue. Mais j'étais tel que j'étais et je refusais de renier celle que j'étais devenue, celle que ma mère avait voulu que je sois. Je n'avais réellement jamais eu l'occasion de faire des choix. Cependant, j'avais choisi de remonter le temps. J'avais choisi de changer des vies, d'en sauver, étant prête à me sacrifier.

« À ton avis Malefoy ? Plus tard, ça sera ton professeur. Tu veux qu'il te demande pourquoi ton visage lui est si familier ? Tu ne sauras même pas quoi répondre car tu n'auras aucun souvenir de tout ça. » Je ne relevais pas toutes ces menaces. Si jamais il parlait de notre voyage à qui que ce soit, on serait tous dans un sacré pétrin. Il n'avait aucun intérêt, ni pour lui, ni pour nous à tout dévoiler. Mais je ne pus m'empêcher de retenir une phrase sortir de ma bouche. « Bien évidemment, ton père en entendra parler, comme tu le dis si bien. » Encore un pic. De ce que je me souviens, chaque fois que Drago avait eu un quelconque problème, son père en entendrait parlé. Ça me fit légèrement sourire mais il s'effaça aussitôt.

Je ne le retenais pas. S'il voulait partir, il pouvait. Je n'avais rien à ajouter. Je ne voulais rien ajouter. J'allais disparaître, c'était tout ce dont à quoi je pensais en ce moment même. Mais il ne passa pas cette porte. Non, il revint se positionner devant moi tout en me demandant comment il pouvait se faire oublier mais, surtout, que ça n'arriverait pas. Mon sang ne fit qu'un tour lorsque j'entendis le nom Jedusor. Je le giflais avant de le regarder d'un regard glacial. « Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler Jedusor. Est ce que c'est bien compris ? » Je ne me levais pas pour autant. Je n'allais pas fuir après l'avoir giflé. Je ne savais pas comment il allait réagir. Peu importe. « Je ne le répéterais pas, tu te fais oublier. Tu as même excellé dans cette matière ces derniers temps. Alors continue sur ta lancée. Je ne vois absolument pas ce qu'il y a d'intéressant à cette situation. » C'est vrai, après tout, je ne vois pas en quoi ce jeu redevenait intéressant. Il était même sur le point de s'arrêter.


       
luckyred.



It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's do the time warp again. | Drago   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's do the time warp again. | Drago
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Les aléas du warp, petit récit one-shot
» Drago Malefoy is back ^^.
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Épilogue :: Oubliette :: Anciens Rp's-
Sauter vers: