I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 In a summer day, take me a chance to clear my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 73
Réputation : 0

Feuille de personnage
Relations:
Chaudron:
avatar

Gryffondor
MessageSujet: In a summer day, take me a chance to clear my mind   Mar 31 Jan - 18:59




In a summer day, take me a chance to clear my mind

Ah le mois d'Août ! Avec ses couleurs chatoyantes et ses longues matinées de farniente où la grasse matinée était possible, voire même encouragée. Il fallait dire que la chaleur londonienne était telle que les journées étaient étouffantes, poussant les hommes à vivre sur le tard, profitant ainsi de longues soirées à la lueur des bougies colorées... et des moustiques. Moldus ou sorciers, rien n'y faisait : personne n'avait encore trouvé comment s'en débarrasser. Une plaie estivale ! Mais Marlène s'en fichait pas mal en ce début d'après-midi, son père lui ayant promis de l'amener sur le chemin de traverse pour pouvoir faire quelques emplettes. C'était le moment idéal afin de passer du temps avec son paternel, alors qu'elle l'avait si peu vu durant les vacances... ou alors constamment accompagnée de Donna et de son "attachant" petit garçon.

Souriante, heureuse et légère, on aurait pu lui annoncer que les Harpies de Holyhead se dissoudaient, cela ne l'aurait pas réellement atteint. Quoiqu'on parle des Harpies quand même... Pourtant, tout ne se passa pas comme l'avait prévu la blonde. Si elle avait omis Donna de ses plans, ce n'était pas le cas de son père. " Papa ?!" Offusquée, Marlène resta les bras ballants en haut des escaliers alors que son père avait déjà disparu dans la cuisine. Elle n'arrivait pas à y croire. Déçue, elle comprit qu'elle n'avait plus qu'à capituler, traînant des pieds dans les escaliers et finissant même par manquer la dernière marche, la faisant terminer sur son fessier dans une grimace communicative. Cette journée ne pouvait pas mieux commencer. 

Une fois arrivé par transplanation chez Eeylops, qui avait ouvert un système d'arrivée/départ de portoloins et transplanage, Marlène dut constater qu'elle serait finalement seule sur le Chemin de Traverse. Si d'ordinaire, elle aurait été ravi, le fait de s'être fait voler son père par sa nouvelle fiancée une fois de plus, l'empêchant ainsi de passer un moment père-fille, lui avait mis les nerfs en pétard. Si elle avait promis durant l'été d'être plus sympathique avec la petite-amie de son père à Hestia, la tâche lui était des plus difficiles. C'est pourquoi au lieu de se rendre directement dans la boutique de Quidditch où elle avait prévu d'aller observer de plus près le dernier Brossdur sortie, elle franchit la porte du magasin de Farces et Attrapes en faisant tinter le petit carillon. Mais comme à chaque vacance, il y avait tellement de monde à l'intérieur qu'on l'entendait à peine. Saluant d'un sourire le vendeur, Marlène se promena dans les rayons, la tête emplie de maugrements envers cette snobinarde de Donna. Ce n'était pas qu'elle ne l'aimait pas car après tout, la rousse faisait tout pour paraître gentille et avenante envers elle. Non, elle n'avait pratiquement rien à lui reprocher. Rien, hormis venir dans leur vie et accaparer l'attention de son père. Depuis le départ de sa mère, ce dernier avait maintenu cette porte si fermée que Marlène avait pris l'habitude de ne l'avoir que pour elle. Et s'il partait lui aussi ?!

Attrapant rageusement une fiole sur l'une des étagères, elle lut l'étiquette de plus près comme pour se change les idées. " Poudre de Doriphore : gratte à vous faire danser sur place. " Son sourire s'élargit en imaginant la scène. " Ca a l'air amusant, çà ? Une petite dose dans son café et hop elle arrêtera de chantonner. Faux en plus... " Rigolant sous cape, Marlène tenait un joli moyen de se venger... sauf que son subconscient trouvait cela bien trop ridicule, puéril et surement méchant à l'encontre de celle qui deviendrait sa belle-mère l'an prochain. Reposant le flacon, elle soupira de désespoir. Tant pour ses pensées que son incapacité à reprendre le dessus. On dirait une gosse de cinq ans, Marly.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Réputation : 2
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: In a summer day, take me a chance to clear my mind   Jeu 2 Fév - 21:50



"In a summer day, take me a chance to clear my mind."

Marlène & Sirius



L’année avait été particulièrement difficile pour Sirius. Il avait connu de meilleurs moment, et sans James, il aurait même pas eu d’endroit pour vivre. Il avait connu les pires drames familiaux qu’on puisse connaître, et s’était retrouvé orphelin de deux parents bien vivant, et définitivement étranger à son propre frère. Le jeune avait eu besoin de beaucoup de patience pour retrouver un peu de stabilité dans sa vie. Mais le retour de l’été annonçait une nouvelle année, de nouvelle promesse, et le retour du soleil. Sirius avait pour plus grande hâte de retourner à Poudlard pour enfin finir ses études et se lancer dans la vie sans plus avoir besoin de personne. Il avait déjà prévu d’acheter une maison aussitôt ses études finit, puis de se concentrer à fond sur sa futur carrière de brillante Aurore. Il aurait ensuite tout le temps de penser à s’installer, se trouver une femme, et peut-être même fonder une famille. Ah… Un jeune homme bien sérieux !

Sauf que c’était sa dernière année pour faire fort, et marquer les esprits. Il était absolument hors de question que Sirius ne fasse que d’étudier. Il avait bien prévu de redoubler d’effort pour que Sirius Black reste un nom graver dans l’histoire des plus grand farceurs de Poudlard. Faut bien avoir des objectifs dans la vie, non ? En plus, en réalisant cet objectif, il marquerait définitivement le nom de la famille Black dans l’histoire de quelque chose d’une autre façon que par la tendance de ses membres à trouver bonheur dans la magie noir. Ce matin là, Sirius s’est levé très tôt pour se préparer et filer sur le chemin de travers dé la première heure. Il avait des affaires scolaires à acheter, et il comptait bien profiter de l’occasion pour acheter quelques petits extra. Quelques heures de queues interminables plus tard, il était arrivé dans la boutique de farce et attrape déjà trop remplit, en quête d’un objet qui lui donnerait l’impression d’être utile pour une farce quelconque.

Trois premiers années surexcités, une vielle dame à l’air perdu, un chat errant - qu’est-ce qui vient faire là lui -, un troupeau de collégiennes autour d’un dernier année, quelques élèves portant habituellement les couleurs de différentes maisons et de diverses âges, et parmi eux, une chevelure blonde que Sirius reconnut presque instantanément. Une de ses camarades de Gryffondor avec qu’il s’entendait très bien. « Bonjour Mademoiselle, êtes-vous perdu ? Avez-vous besoin d’un petit peu d’aide ? » Sirius lui servit son sourire le plus amicale. Cela faisait maintenant presque deux mois qu’il n’avait pas vu la demoiselle, et de toute évidence, elle n’avait pas l’air très joyeuse.  

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
In a summer day, take me a chance to clear my mind
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» DSC : De Summer à Constantinople.
» Summer Slam 2011
» Summer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Royaume-Uni :: Angleterre :: Londres :: Le Chemin de Traverse-
Sauter vers: