I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You spoke a word and life began ψ Milo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 58
Réputation : 0
avatar

Serdaigle
MessageSujet: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 7 Fév - 19:54




Milo Aegir Scamander
"to a great mind, nothing is little."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

16 ans ∞ sixième année ∞ a de l'espoir
sang-mêlé ∞ moremplis ∞ mulot
feat: asa butterfield ∞ tumblr


Personality



Pour commencer, Icarus pourrait dire de Milo Scamander que c'est un très bon maître. À vrai dire, il n'aime pas le considérer ainsi, car cela signifierait que le jeune homme serait supérieur à lui, il le considère par conséquent comme son partenaire ou compagnon. Il pourrait donc dire que c'est un bon compagnon. Il est agréable à vivre, et lui donne de l'affection. Pas trop, car il est indépendant, mais suffisamment. Il le nourrit quand il faut, joue avec lui et lui raconte tous ses secrets. Voilà Milo lorsqu'il est avec son Croup.
Milo en lui-même est quelqu'un qui ne se mêle pas forcément aux autres. Il préfère être seul, ou à la limite avec ses quelques amis. Il n'est pas à l'aise dans un groupe de personnes, non pas parce qu'il est timide, mais parce qu'il ne se sent pas dans son élément. Icarus suspecte qu'il se sente menacé en telle situation. Peut-être est-ce à cause de sa tendance paranoïaque. Celle-ci est aussi liée à son anxiété, que la créature fantastique sait être un fardeau pour le jeune homme. Elle vient le tourmenter et l'empêcher de profiter pleinement de la vie. Et quand il semble avoir un peu de répit, elle revient, de sorte à ce qu'elle ne puisse jamais être oubliée. Ainsi, il lui est déjà arrivé de faire une crise d'angoisse parce qu'il était entouré par trop de personnes, bien qu'il ne soit pas agoraphobe pour autant. Cette anxiété a tendance à le rendre davantage renfermé, ce qui le fait devenir plus discret que ce qu'il aurait été à la base. Néanmoins, ce n'est pas parce que le Serdaigle ne prend pas part à une conversation et qu'il ne se manifeste pas qu'il n'y prête pas attention. Malgré lui, il va tout retenir, et son grand sens de l'observation fait qu'il remarquera le moindre détail. Il est difficile de pouvoir espérer lui cacher des choses. Il voit tout. Icarus considère que cette qualité lui sera d'une grande aide pour son projet : en effet, il aspire à être journaliste. Ses talents de rédaction ne sont pas un secret, et il réussit à rendre le sujet le plus banal en un texte très intéressant à lire - du moins, c'est ce qu'Icarus a entendu, car il ne peut pas en juger comme il ne sait pas lire. Mais comme Milo lui lit quelque fois ce qu'il écrit, il a tout de même pu en obtenir un aperçu.
Malgré cette impression de froideur et d'inaccessibilité que l'on peut avoir de lui, il se montre tout de même chaleureux avec ses amis, et est parfois même trop bavard. Il parle sans interruption quand un sujet le passionne, en faisant de rapides mouvements avec ses mains. Milo adore partager ses connaissances et instruire les autres, alors dès qu'il sait qu'il peut intéresser -et qu'il ne sera pas rejeté- il tente de communiquer ce qu'il sait. Donc si sa dernière découverte est les mouvements des plaques tectoniques, il risque d'en parler. Les sujets qui touchent à la nature le passionnent - nul doute que cela lui vient de son père. Seulement, il ne se contente pas seulement du monde vivant, mais de tous les domaines naturels : la physique, la chimie, la biologie, la géologie, la magie... Il aimerait pouvoir écrire dans ces domaines plus tard -mais s'il lui faut aussi traiter de musique, psychologie, philosophie ou sémantique, il n'hésitera pas à se pencher dessus. Il évitera seulement le domaine du sport car il tient en horreur tout effort physique. Le sport est ce qui l'intéresse le moins au monde, et il ne comprend pas l'engouement que l'on peut avoir pour un quelconque match. Si jamais il se rend à une rencontre sportive, c'est parce qu'il y a été traîné par ses amis (et lesdits amis risquent fort de le regretter plus tard). Il trouve aussi les sports souvent brutaux. L'un des traits de caractère qu'Icarus ne comprend pas est son pacifisme. Le jeune Scamander déteste la violence et les conflits. Il méprise cette inclinaison qu'ont les hommes à se battre. Cela le fait parfois mépriser les humains aussi. Son ami animal ne saisit pas ce dédain, car lui aime beaucoup se chamailler : il a tendance à s'échauffer très facilement, et a été domptable bien difficilement. Son caractère fougueux le rend complètement en opposition avec son compagnon ; mais il se dit qu'ils se complètent, comme des âmes sœurs.
L'autre élément que le terrier ne comprend pas est cette fascination avec le violoncelle. Le bruit de l'instrument est une torture pour lui, et il se réfugie sous des coussins dès qu'il entend l'archer frotter les cordes. Cet instrument est simplement trop grave et grinçant pour lui.
En somme, Milo est vraiment une bonne personne à ses yeux, et qu'il chérit plus que tout. Il n'a que faire de ceux qui le voient comme une personne distante et hautaine ; c'est le meilleur ami qu'il puisse avoir. Il aimerait seulement qu'il abandonne certaines passions : cette ignominie qu'il nomme "musique", cette obstination à lui donner des bains, et cette certaine blonde qui est bien trop présente dans son esprit.



My Life

La pluie tombait à verse contre les carreaux de la petite chambre, emplissant ainsi la pièce d'une mélodie étouffée. Assis sur son lit, un jeune homme aux cheveux noirs lisait, caressant machinalement la tête de l'animal assoupi sur ses genoux. Le Croup adorait ces après-midi pluvieux, où il pouvait se reposer autant qu'il le voulait. Il devait en profiter, car il savait qu'il ne lui restait que peu de temps avant que son compagnon ne reparte encore. Ce n'était pas facile de le voir partir pour ne plus le revoir pendant des mois, l'avoir une poignée de jours avec lui, puis lui faire ses adieux à nouveau. Il aurait grandement apprécié que cette école acceptât les Croups plutôt que ces animaux désuets que sont les crapauds, les chats et les hiboux. Après tous ces siècles de pouvoir, peut-être était-il temps qu'ils laissassent leur place.
Tandis qu'une quinte de toux prenait Milo, Icarus ouvrit paresseusement les yeux, jetant un regard de reproche au garçon. S'il n'avait pas passé tout le week-end à jouer les explorateurs avec son père sous la pluie, il n'en serait pas là. Icarus semblait vraiment être le seul à se soucier de sa santé. Évidemment, ce n'allait pas être Newt Scamander qui allait annuler une escapade pour cause de grosse pluie. Le magizoologiste tenait bien trop à découvrir de nouvelles créatures pour penser à un rhume - quand bien même son propre fils pouvait en attraper un. Mais Icarus ne pouvait se plaindre de cette passion pour les créatures magiques qu'ils partageaient, car c'était grâce à elle qu'il avait pu être adopté. En effet, seize ans auparavant, Newt avait décidé qu'il choisirait un animal qui grandirait en même temps que son fils, afin que celui-ci fût immédiatement habitué aux créatures magiques, et qu'il tissât un lien très fort avec l'un d'entre eux. Évidemment, Milo n'aurait pu rencontrer de problème avec cette accommodation étant donné que l'on pouvait trouver des animaux dans chaque coin de la maison. Mais même.
Icarus avait donc grandi en même temps que le jeune Scamander. Ça avait été au début difficile pour ce dernier, puisque le Croup avait évolué plus vite. Il en était rapidement venu à vouloir jouer, ce qui n'aurait pu se faire à cause de la fragilité de son ami. Cependant, quand Milo avait atteint un certain âge, ils avaient pu commencer à jouer réellement, et étaient rapidement devenus inséparables. Ainsi, Icarus avait suivi la famille Scamander dans tous ses déplacements, car elle avait constamment déménagé. En effet, Newt avait décidé que durant l'enfance de ses deux fils, il les ferait voyager le plus possible, et comme il aimait s'entourer de nouvelles créatures, cela avait servi ses deux objectifs. En revanche, il avait pris la décision qu'ils étudieraient à Poudlard même si son épouse, Tina, n'avait pas été de cet avis, car comme il l'avait répété, "c'est la meilleure école de sorcellerie".
La famille Scamander n'était jamais restée plus de trois ans dans un pays, et elle avait souvent choisi des lieux tropicaux pour se poser. D'après Icarus, c'était là que l'on avait pu trouver les créatures les plus dangereuses. C'était dans un endroit de la sorte que Milo avait connu sa plus belle frayeur. C'était en Guyane française, dans la forêt amazonienne. La maison avait un jardin qui bordait la forêt, et la fenêtre était restée ouverte. Le Croup avait été tiré de son sommeil par le cri étranglé de Milo. Il n'avait pas immédiatement remarqué ce qui avait dérangé le jeune garçon, mais il l'avait senti. Le Moremplis lui avait glacé le sang. Il n'avait pas été plus épais qu'une couverture, noir, et avait été en train d'avaler l'enfant. Icarus s'était alors mis à aboyer avec toute la force que pouvait lui donner ses poumons, et cela avait averti Newt, qui avait fait irruption dans la pièce en jetant le sortilège du Patronus sur la créature. Milo avait alors sept ans ; cette aventure lui avait laissé une phobie de l'obscurité, et une incapacité à dormir sous les couvertures à cause de la crainte d'étouffer.
Cette rencontre avec le Moremplis avait pourtant été loin d'être le seul événement fâcheux lié à un animal fantastique qu'il vivait. Brûlures, morsures, empoisonnements et griffures faisaient partie de son quotidien. Milo y était plus qu'habitué à présent. Icarus se souvenait d'une fois -mémorable- où le frère du jeune homme, Myrddin, avait mangé de la chair de Malagrif tacheté par mégarde, car leur nourrice, qui avait pour consigne de préparer du homard, avait malencontreusement pris la créature dans son aquarium, et cela avait attiré la malchance sur le garçon pendant plusieurs jours. Icarus savait qu'il était chanceux, car jamais on ne pourrait le confondre avec le dîner.

Ainsi s'était déroulée l'enfance de Milo, à parcourir le monde à la recherche de créatures toujours plus exotiques, et rencontrer des personnes de tous les horizons par la même occasion. Seulement, cette vie de nomade avait dû prendre fin lorsque son frère avait atteint l'âge de onze ans. La famille était donc revenue en Angleterre afin que leur aîné pût rentrer à Poudlard. Icarus se souvenait très bien de l'impatience de Milo, qui avait été obligé d'attendre un an avant de rejoindre son frère. Comme sa mère avait repris son poste au Ministère de la Magie et que son père travaillait lui aussi, il avait dû rester à la maison, à suivre les cours que lui avait donnés un instituteur. Un an plus tard, cependant, Milo était parti, et Icarus était devenu extrêmement malheureux. Il avait été dur pour lui d'attendre son retour, et les mois qui l'ont précédé ont été les plus longs de sa vie. Lorsqu'il l'avait revu, néanmoins, toute sa tristesse s'était envolée. Il l'avait écouté s'émerveiller sur les beautés du château, sur la qualité des cours et sur le confort que lui prodiguait sa maison, Serdaigle. Milo avait adoré Poudlard, mais il était bien content d'être de retour chez lui pour un temps. Seulement, cela n'avait pas duré longtemps, et il était ensuite parti pendant de longs mois. Icarus avait tenté de s'occuper tant bien que mal, et était devenu ami avec le chartier, Patroclus, les boursoufs et le fléreur, Laërtes. C'était de celui-ci qu'il était devenu le plus proche, bien qu'il ne remplaçât pas Milo.
Le jeune sorcier était revenu l'été suivant, complètement transformé. Icarus avait eu du mal à le reconnaître tant la différence avec ce qu'il était six mois plus tôt était grande. Cependant, sa personnalité n'avait pas changé, et le Croup appréciait toujours autant son ami. Avait suivi un long récit sur l'année passée à Poudlard. Milo s'était bien intégré, et se sentait à l'aise parmi les personnes qu'il avait rencontrées. Il s'était fait des amis dans toutes les maisons, car il ne prenait pas en compte cette compétition constante entre elles - et surtout la soi-disant suprématie des Gryffondor et le supposé côté obscur des Serpentard. Tout cela était parfaitement ridicule à ses yeux, et Icarus pouvait le comprendre. Côté scolaire, il avait adoré ses cours, et s'était pris de passion pour la Défense contre les Forces du Mal, la métamorphose, et les potions ; et était tombé en extase devant la taille de la bibliothèque.
Cet été-là, ils étaient partis en Suisse afin de s'occuper d'un veaudelune blessé, pendant la pleine lune. Ces animaux ne sortant que durant cette phase de la Lune, seul un jour par mois était disponible pour les voir. La créature poussait des plaintes dans son terrier, et il fallait pouvoir m'en sortir afin de la soigner. Myrddin avait eu l'exclusivité de sa prise en charge, ce qui avait rempli l'aîné des Scamander de fierté. Pendant ce temps, Milo s'était égaré dans la montagne et avait fait la rencontre d'un loup. Icarus avait cru que sa fin arrivait lorsqu'il avait retroussé les babines en direction de sa personne. Surtout que le Croup n'aurait jamais eu la force de vaincre le loup pour sauver sa peau - ou celle de son ami. Mais ils s'en étaient bien sorti quand même. Cela avait été le seul événement majeur des vacances. Bien trop vite, malheureusement, Milo avait dû partir à nouveau, et Icarus s'était à nouveau retrouvé seul. Et ainsi s'étaient déroulées les années suivantes : Icarus s'était fait à l'idée d'être seul, puis il avait revu son ami pendant les vacances. Ils étaient partis chaque année dans une région différente, et la vie restait belle.

Il y a quelques mois, Milo avait passé ses B.U.S.E.s, l'examen à Poudlard en cinquième année. Il avait été en étant d'anxiété constante, mais avait tout de même réussi brillamment. Cependant, cet été-là, le Croup se sentit jaloux pour la première fois de sa vie. Ce n'était pas un sentiment qu'il avait l'habitude de ressentir, et il avait été important. En effet, il avait invité sa meilleure amie à passer du temps chez lui. Icarus savait depuis longtemps que Milo n'éprouvait pas que de l'amitié pour la jeune fille à la façon dont il en parlait, mais il n'avait jamais eu l'occasion d'observer son comportement avec elle - et de voir si c'était vrai. Et savoir qu'il n'était peut-être plus au centre de son monde ne lui plaisait pas. Déjà, quand il avait commencé à lui parler de ses meilleurs amis, il avait été touché. Naturellement, seul lui pouvait être aussi proche du jeune homme. Il était l'être le plus proche de luire qui le connaissait le mieux ; de plus, jamais il ne le laisserait tomber. En revanche, il savait que les humains n'étaient pas forcément fiables. Et si quelqu'un abandonnait son Milo ? Et si l'on lui brisait le cœur ? Il serait prêt à dévoiler ses crocs acérés. Par conséquent, lorsque la jeune June était venue, il l'avait gardée à l'œil, s'assurant qu'elle comprît que le Croup veillait. Évidemment, il s'était assuré que Milo ne remarquât rien car il voulait éviter sa colère. Il avait été satisfait lorsqu'il avait remarqué qu'elle se tenait à bonne distance de lui. Ses crocs l'avaient convaincue finalement.

Cette rencontre avait eu lieu la semaine dernière, et dans quelques jours, Milo repartait. Icarus était triste, mais il savait que c'était la dernière année qu'il serait loin de lui. En effet, il quittait Poudlard l'année prochaine, et qu'importe l'école qu'il choisira, il prendra son ami avec lui. Cette idée le réconfortait, et l'aiderait à surmonter le vide que provoquerait son départ. En attendant, il avait plusieurs jours devant lui, donc un large laps de temps pour profiter de son ami.
Il se leva en s'étirant, et se laissa tomber de tout son poids sur le ventre de son compagnon, provoquant une exclamation de la part de celui-ci. Puis il laissa le sommeil l'emporter, bercé par le vent qui mugissait contre les carreaux.
Qui aurait cru que raconter une histoire serait aussi fatiguant ?


Behind the mask...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Pseudo/Prénom: HurricaneMilou.
∞ Age: 18 ans.
∞ Où as-tu trouvé le fofo? il y a looongtemps.
∞ Qu'en penses-tu? Il est tout beau !

© sobade.



Dernière édition par Milo A. Scamander le Mer 15 Fév - 19:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Réputation : 2
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 7 Fév - 20:07

Bienvenue parmi nous !
Bon courage pour ta fiche, tu as une semaine !
Si tu as la moindre petite question, n'hésites surtout pas à mp le staff !

P.S. : June me dit de te dire qu'elle est vraiment trèèèèèès heureuse de te voir parmi nous !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 149
Réputation : 0
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 7 Fév - 20:49

NEVIIIIIILLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLLLLLLLLLLLLLLLLLOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je suis contente de te revoir ! Bon courage pour la suite de ta fiche !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Réputation : 0
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 7 Fév - 21:10

Bienvenue, hâte de te lire


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Réputation : 0
avatar

Serdaigle
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 7 Fév - 23:25

Merci beaucoup à vous !
Je suis heureuse d'être revenue aussi, et je vais essayer de me dépêcher pour finir ma fiche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 67
Réputation : 0
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mer 8 Fév - 4:20

Hé salut

Tu m'prêteras tes cailloux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Réputation : 2
avatar

Serdaigle
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mer 8 Fév - 9:52

Je te l'avais pas encore souhaité, honte à moi. Mais bienvenue à la maison mon petit oursin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Réputation : 2
avatar

Serdaigle
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mar 14 Fév - 14:20

Bonjour mon chaton !
Ton délais d'une semaine arrive à son terme ce soir, et ta fiche n'est toujours pas terminée ! Suite à ton petit MP, on t'accorde un délais supplémentaire d'une semaine ! Bon courage pour ton bac blanc et ta fiche, hâte d'en lire la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Réputation : 2
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   Mer 15 Fév - 20:08


WOHOO
Bienvenue en enfer, gamin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître. »


Et bien, que dire ? Je pense que tu sais déjà ce que je vais te dire, mais tant pis. J'ai beaucoup aimé ta fiche, tu écris toujours aussi bien, et suffit vraiment agréable à lire . De plus, la façon dont tu racontes l'histoire de Milo à travers les yeux d'Icarus, j'aime beaucoup, c'est très original. Félicitation !

Bravo mon petit, on est tous fiers de toi ! Maintenant, tu peux te joindre à nous, mais avant ça, je te conseille de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], puis aussi n'hésite pas à venir te [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour qu'on puisse te faire plein de câlins, et si tu cherches l'amour, on a également pour nos coeurs solitaires un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Non, vraiment, je sais, on vous chouchoute. Bon, après toute cette paperasse remplie, tu peux créer un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], histoire de s'y retrouver. Enfin, amuse-toi ! On te rappelle que chaque rp doit faire dix lignes minimum, et de s'éclater. Et si tu as envie de papoter, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est là pour toi ! Bon jeu, jeune sorcier !
©️ sobade.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You spoke a word and life began ψ Milo.   

Revenir en haut Aller en bas
 
You spoke a word and life began ψ Milo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» say " hello " to the devil in your life. (+ JULIET, ISAAC, MILO, JORDEN, ALEXIS, ELEANOR)
» — bring me to life
» Life in UCLA
» UNTIL HAITI SPOKE by FREDERICK DOUGLASS
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Prologue :: Répartition :: Affaires classées-
Sauter vers: