I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 1:22


Elizabeth "Lizzie" Mora Cooper
"a little quote"



30 ans ∞ Professeur d'Histoire de la Magie à Poudlard. ∞ Mariée
Sang-Mêlé ∞ Hippogriffe  ∞ Fennec
feat: Jenna-Louise Coleman ∞ crédits Tumblr


Caracter

Ici, vous décrivez le caractère de votre personnage, ses manies, ses techniques de drague et autre détail étrange à son sujet. Nous vous demandons un minimum de cinq lignes dans cette partie, pour bien cerner votre petit sorcier.


My Life

La froideur de la nuit soufflait sur son visage déjà gelé par un hiver blanc. La petite fille souffla sur ses mains dans l’espoir vain de réussir à les réchauffer. Le bout du nez rouge et les cheveux remplit de neige, la fillette chercha du regard ses parents, déjà perdu dans la tempête de neige qui s’était soulevée dans les rues de Moscou. A défaut d’être aussi brillant que Newt Scamander, son père était un magizoologiste spécialisé dans les créatures d’Europe. Il avait passé la plus grande partie de sa vie à parcourir les grandes pleines et vallées européenne à la recherche de créature exceptionnelle qu’il pourrait découvrir et apprendre à connaitre. En soit, il était l’exacte opposé de sa mère qui travaillait au département de contrôle et régulation des créatures magiques où son rôle était d’assurer la sécurité des citoyens en neutralisant les créatures fantastiques qui pourraient poser problème. En quelques sortes, on peut dire qu’ils se complétaient parfaitement. La petite Elizabeth couraient autant qu’elle le pouvait, trébuchant parfois, en appelant ses parents, terrifiées à l’idée d’avoir été abandonnée à la froideur de la ville. Les Anderson était une famille respectée dans le monde des sorciers bien qu’ils ne soient que des Sang-Mêlés. Il n’était pas rare de les voir voyager dans les différents pays européens, ce qui leur avait donné la réputation d’être des experts dans leur domaine. Le temps se figea alors dans une pluie de neige éternelle, où elle était seule et apeurée. La petite fille tourna et retourna sur elle-même prise de désespoir jusqu’à ce qu’enfin, la main de son père se pose sur son épaule, et que le temps reprit son cours. Elizabeth Anderson était la fille unique du petit couple, et à se titre, elle avait toujours été une enfant heureuse, qui ne manque de rien. Ses parents avaient veillé à ce qu’elle ait une éducation complète et poussée de tous les principes de la magie avant même qu’elle ne reçoive sa lettre d’admission à Poudlard. Ainsi, elle devint très vite une apprentie magicienne avec un don particulier pour tous ce qui concerne les animaux fantastiques, mais au grand désespoir de ses parents, c’est pour les civilisations passées qu’elle se passionna.

Les Anderson vivaient dans une grande maison dans une banlieue non loin du Ministère de la Magie. Elizabeth grandit dans l’environnement le plus stable possible jusqu’à l’âge de onze ans, quand elle reçut sa lettre d’admission à Poudlard. A l’époque, elle passait déjà plus de temps dans les livres, les sites aux curiosités et les musées qu’avec les autres. Elizabeth était une enfant timide, qui ne parlait que très peu. Elle n’a jamais été scolarisée lors de son enfance, et Poudlard fut sa première véritable expérience sociale. En vérité, malgré qu’Elizabeth dise que Poudlard est l’une des plus belle expérience de sa vie, quand elle était encore toute jeune, ça a été très difficile pour elle. Apprendre, lire, écrire, ça c’était facile, d’avoir des amis, c’était beaucoup plus dure. Elle avait beau avoir le coeur sur la main et être d’une gentillesse sans égale, la plus part des gens ne venaient pas vers elle parce qu’elle était trop timide, et n’osait pas se mêler aux autres. Aussi, jusqu’à la moitié de sa première année, elle n’adressa la parole aux autres seulement pour les cours. Ce jour là, elle sortait d’une salle classe, les mains pleines d’affaires scolaires, et heurta une jeune fille qui était élève à Serpentard, laissant ainsi tomber sa charge sur le pieds de la miss. Aussitôt, Elizabeth se confondit en excuse, mais rien à faire, sa camarade, bien que plus âgée, ne voulait pas en démordre, persuader qu’elle avait fait exprès. Entrée dans une fureur noir, l’aînée se mit à crier, humiliant au passage la jeune fille au bord des larmes. Elizabeth commençait à regretter de ne pas être une souris quand un ami de la Serpentard intervint. Il lui demanda de se calmer, lui promettant qu’il l’inviterait à boire un chocolat à Pré-au-Lard si elle cessait de se donner en publique. Satisfaite, la jeune femme partit, tête haute. Le jeune homme, quant à lui, tendit sa main à Elizabeth. « Je m’appelle Cameron, désolé pour Anna, parfois, elle a un peu de mal à réaliser qu’il vaut mieux laisser couler. » La jeune Poufsouffle serra la main du jeune homme timidement, en murmurant quelque chose qui s’apparentait à un merci. Avant qu’elle n’ait le temps de dire plus, Cameron était déjà repartit, la laissant seule dans les couloirs de l’école. Etrangement, les jours qui suivirent, Elizabeth croisa souvent le chemin de son sauveur, et celui-ci prenait toujours le temps de s’assurer que tout allait bien pour elle. C’est sans doute grâce à l’intérêt qu’un beau Gryffondor lui portait qu’on commença a lui parlé, et qu’elle réussit à se faire des amis.

Mais aucun n’était comme Cameron. Il était différent de tous. Au début, Elizabeth pensait réellement qu’il ne faisait que d’avoir pitié pour elle, mais le temps lui prouva que ce n’était pas le cas. Au fils des années, ils créèrent se lien qui était si cher et si précieux à Elizabeth. Elle pouvait compter sur lui, et tout lui dire, comme lui pouvait le faire avec elle. Quand Lizzie était triste, Cameron était le premier à accourir pour la soutenir, quand elle avait besoin de conseille, il était, quand elle avait besoin d’un ami, il était là. En sommes, il était tellement plus qu’un simple ami. Ce lien était si précieux à Lizzie qu’après le départ de Cameron à Poudlard, l’école lui parut cruellement vide. Elle pensait que cela signerait la fin de son amitié avec le jeune homme, mais quelque part, cela ne fit que de la rendre plus forte. Ils échangèrent des lettres une fois par semaines pour se raconter ce qu’ils faisaient, et ceux, jusqu’à ce qu’Elizabeth finisse Poudlard et que Cameron finesse ses études pour devenir Médicomage. Leurs échangent se font plus difficile avec le temps parce qu’Elizabeth a entreprit un voyage pour faire le tour de l’Europe avec ses parents. De plus Cameron a eu une fille très jeune, peut-être même trop jeune, qui lui demandait beaucoup de temps. Une, deux, trois années passèrent ainsi jusqu’à ce que la demoiselle revienne. Elle avait apprit énormément sur le monde de la magie, et commencé la rédaction d’un livre pour en parler quand elle revint à Londres. A l’époque, Cameron continuait de lui écrire une fois tous les deux à trois mois, et Lizzie restait impatiemment assise jusqu’à recevoir enfin des nouvelles de son ami. Quelque part, au fond d’elle, Elizabeth a peut-être toujours ressentit un peu trop de choses envers Cameron.


Behind the mask...


∞ Pseudo/Prénom: Kuroro.
∞ Age: Sérieusement ?
∞ Où as-tu trouvé le fofo? Tout au fond du sac d'Hermione, elle l'avait caché ! Surprised
∞ Qu'en penses-tu? Je l'adore.

© sobade.


Dernière édition par Lizzie M. Cooper le Ven 17 Fév - 16:58, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Réputation : 0
avatar

Poudlard
MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 10:07

OMG OMG OMG JENNAAAAA QUOI
Re-bienvenue à toi impossible girl et futur collègue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 10:23

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Réputation : 0
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 10:31

Oh ouiiiii! SUperbe choix de personnalité! J'ai hâte de voir ce que ça va donner!

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 10:32

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 13:43

JENNAAAAAAA Re-Bienvenue, j'ai hâte de suivre les cours d'Histoire dis donc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 15:08

Merciii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Réputation : 1
avatar

Serpentard
MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Lun 13 Fév - 18:16

Re-bienvenue !
J'ai enfin lu ton début d'histoire. Dois-je vraiment te dire ce que je pense car je sais que tu sais déjà ce que je vais te dire. Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   Mar 14 Fév - 14:10

J'ai totalement oublié de te dire merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie   

Revenir en haut Aller en bas
 
So when did I stop searching for miracles ? ✍ Lizzie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Épilogue :: Oubliette :: Anciennes fiches-
Sauter vers: