I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 69
Réputation : 0
avatar

Poudlard
MessageSujet: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Mar 14 Fév - 18:37



Sad Patience, too near neighbour to despair.


Tout était en place, il n'y avait plus qu'à attendre. Et c'est ce qu'il y avait de plus long selon Vlad qui commençait doucement à faire les cents-pas dans sa salle de cours. Du moins, la sienne puisqu'il demeurait être le professeur maintenant. Il ne comprenait toujours pas. Pourquoi ? Pourquoi lui ? Poudlard lui était totalement inconnu en matière d'éducation et il se doute qu'Albus n'acceptera pas qu'il lance de sortilège pour punir les mauvais élèves. Quoi que, sur un coup de colère, un incident est vite arrivé cela dit. C'était son premier, son crash-test comme disait les moldus. Tout était près et pourtant, il s'inquiétait un peu. Des élèves difficiles paraient-ils. D'autant plus que le Prince avait déjà vu et tester les méthodes éducatives de Durmstrang, il se doutait bien qu'elles ne seront pas acceptées ici. Et puis, la fenêtre. Cette vision de l'étendue sauvage à perte de vue avait un effet apaisant. Peut-être un peu mélancolique aussi. Il enviait les dragons car ils pouvaient aller où bon leurs semblaient. Ils avaient des ailes, eux. C'est devant cette impuissance que la réalité s'abattait. Il était humain, dépourvu d'aile et arrivant tout juste à tenir sur un balais. Mais ce soir-là, lorsque la Lys Française l'avait pris sur son dos et qu'elle s'était envolée avec lui … C'était magique. Dommage que la situation n'était pas spécialement en proie au profit. Vlad aimerait beaucoup retenter cette expérience mais, il ignorait où ils étaient à présent, ces fidèles compagnons d'enfances. Sans doute dans un endroit en sûreté. Du moins, il l'espérait. De temps en temps, il n'était pas rare qu'il se rende à la cabane du Garde-Chasse pour lui demander s'il avait des nouvelles, des signes ou quelques choses.
Et puis, le retour des tics-tacs incessants. Cette horloge qui lui rappelait que le cours approchait à grand pas. Vlad avait posé ses mains contre le rebord de la fenêtre, soufflant un peu. Même s'il aimait beaucoup raconter des histoires et apprendre des choses, sa timidité demeure présente. Une pression qu'il se met en permanence tout seul et qui le rend d'apparence froid. Une espèce de coquille dans laquelle il se complaît à rester tandis que d'autres essayent de la percer sans succès. Ou du moins, ce n'est pas dit qu'il ne cherche pas à se défendre et passe à l’agressivité.

Passant une main dans ses cheveux pour les pousser vers l'arrière, 15h venait de sonner et il fallait reprendre sur soi. Vlad avait repris place au milieu de la pièce en regardant les élèves entrer. Il les analysait, un par un et sans aucune mesure sans prêter une réelle attention au fait que le public était majoritairement féminin. Tant mieux, plus de tenue et de raffinement normalement. A moins qu'elle soit toute garçon manqué. Ce qui ne surprendrait pas le prince en voyant la posture de certaine. Une fois que tous était rentré, il avait refermé la porte d'un simple geste de la main, retournant au tableau. Jusqu'ici, tout allait bien. Normalement ? Logiquement ? Pas tant que cela. Lorsque le professeur s'était retourné pour faire face à ses élèves -bien que le terme lui soit encore difficile à ingérer-, il avait une petite seconde de doutes avant de prendre sur lui.

-Bonjour, je me présente, Vlad Razvan Moldavan, je serais votre professeur de défense contre les forces du mal cette année. Et les suivantes je l'espère. Je suis dans ce château car M. Dumbeldore m'a proposé ce poste mais, je ne suis pas vraiment du coin comme vous l'aurez peut-être deviner à mon nom et mon … petit défaut d'accent donc je vous demanderais d'être indulgent. Je ne suis pas encore accoutumé à vos tradition si nous pouvons appeler ça ainsi. Sur ce, commençons.

Fichu accent d'ailleurs. Ses « r » étaient roulés au rouleau compresseur tellement qu'il était prononcé. Difficile de s'en débarrasser d'un autre côté. Vlad avait déjà eu suffisamment de mal à apprendre l'anglais pour arriver à faire taire les racines de sa langue maternelle. Il avait laissé le temps à ses élèves de digérer son monologue en leur tournant le dos pour écrire au tableau l'intitulé du cours et la numéro de page du manuel. Un rythme d'écriture qui n'était pas suffisamment lent pour soigner ses lettres mais, pas non plus trop rapide pour être illisible.

-Les Détraqueurs feront l'objet de ce cours. Autant vous prévenir de suite, je sais pertinemment que l'intention d'une personne de votre âge se dissipe très vite donc il y aura une dizaine de minutes de théorie et le reste de l'heure sera la pratique. Donc, qui peut me dire ce qu'est un Détraqueur ?

Au plus courageux de commencer. Vlad ne comptait manger personne pour le moment. Nous avons bien dit « pour le moment »...

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Réputation : 0
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Mer 15 Fév - 12:21


Light can be found,
even in the darkest of times.

Fear of the dark. I have a phobia that someone's always near. i have a constant fear that something's always there..


Quinze heures. Phoebe sortait de son cours d’Etudes des Runes avec l’impression d’avoir la tête grosse comme une citrouille. Si jamais elle pouvait mettre la main sur un Retourneur de Temps pour dire à son ancien elle de troisième année de choisir une autre option, elle n’hésiterait pas une seconde. Les ASPICs étaient cette année. Phoebe n’avait pas la moindre chance…

La jeune Poufsouffle se passa la main sur le visage et soupira profondément en se dirigeant vers les escaliers. Heureusement, ils étaient de son côté aujourd’hui et se déplacèrent de façon à lui raccourcir la route jusqu’au premier étage. Lorsqu’elle arriva, elle semblait être la première dans la salle… Non, le professeur était là également. Le regard sombre et impassible. Les lèvres closes.
-‘jour. s’empressa-t-elle de le saluer avant de fuir son regard en allant s’asseoir à la table la plus éloignée.
Phoebe sortit son manuel, sa plume et quelques feuilles de parchemin sans oser relever les yeux vers le professeur. A la place, elle observa les élèves venir un à un. Elle accueillit Sirius avec un sourire en lui indiquant d’un regard que la table voisine était libre. Elle ne se risqua pas pour autant à dire le moindre mot. La salle fut bientôt remplie et le professeur alla fermer la porte. Il se déplaçait fluidement, dégageant à la fois quelque chose de gracieux et de puissant… comme un dragon, se dit-elle… Le professeur se tourna vers eux, et leur adressa la parole. Phoebe ouvrit instantannément des yeux ronds.

-Bonjour, je me présente, Vlad Razvan Moldavan, je serais votre professeur de défense contre les forces du mal cette année.
-La vache !
Les mots s’étaient formés sans un son sur ses lèvres alors qu’elle s’était tournée vers Sirius. Jamais dans sa vie n’avait-elle entendu un accent pareil. Elle arrivait à peine à comprendre ses mots. De son côté, le professeur poursuivait sa présentation, avant de se tourner vers le tableau pour commencer à y écrire.

-Sur ce, commençons... Les Détraqueurs feront l'objet de ce cours… Donc, qui peut me dire ce qu'est un Détraqueur ?

Phoebe regarda un instant autour d’elle, hésitant légèrement. Elle ne tenait pas spécialement à se ridiculiser dès le premier cours. De plus, seule Poufsouffle, elle ne pouvait pas compter sur la fraternité des maisons. Et Dawson était là. Mais elle pensait pouvoir répondre dans trop de risque. Phoebe finit par lever une main timide.

-Les Détraqueurs sont des… des créatures qui… qui habitent et gardent la prison d’Azkaban. dit-elle lorsque le Pr. Moldavan lui eu donné la parole. Elle faisait de son mieux pour exprimer ses vagues connaissances le plus clairement et précisément possible, et n’avait pas l’impression d’y être très douée. Ils se nourrissent du bonheur de leurs victimes... Ils peuvent en aspirer l’âme. On appelle ça le baiser du Détraqueur... Ils ne peuvent pas être détruits. Le sortilège du Patronus est la seule défense contre eux...
Phoebe se tut, attendant le verdict du Pr. Moldavan, ignorant son ventre qui avait commencé à se serrer d’angoisse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 233
Réputation : 2
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Mer 15 Fév - 13:13

Premier cours de Défense contre les forces du mal.

Pour ne pas mentir, Sirius n’avait aucune envie d’aller en cours. Il aurait préféré rester tranquillement dans couverture et attendre que le temps passe. Malheureusement, pour devenir Aurore, il ne pouvait pas déroger, et il lui fallait de note excellente au moins en potion, métamorphose, sortilège et défense contre les forces du mal. Manque de bol, il commençait avec cette dernière matière. Aussi, bien que le réveille fut très difficile, il était l’un des premiers à entrer dans la salle de cours, ce qui, on peut l’avouer, était assez étrange de sa part. Il s’installa également près du professeur, comme ça, il serait motivé et obligé à ne pas bavarder parce que cette fois, il fallait vraiment qu’il ait les meilleurs notes possibles, et pas seulement des notes aléatoires entre l’excellence et le peu mieux faire.

Le professeur se présenta, et Sirius en profita pour le saluer. « Bonjour monsieur, je m’appelle Sirius Black, et je sens que vous allez particulièrement me détester tout au long de cette année, alors je préfère me mettre de moi-même devant, ça m’aidera peut-être à suivre un peu plus. »Après tout, c’est normal de dire bonjour à son enseignement au début du cours. M’enfin, peut-être qu’il n’avait pas besoin de se montrer aussi hônente sur ses nombreux problème de concentration avec lui. Celui ne tarda pas à poser une question concernant les détracteurs à laquelle Phoebe s’empressa de répondre. 

Le jeune homme, malgré lui, c’était déjà perdu dans une conversation, mais finit par donne une réponse lui-même également. « Les Détraqueurs sont les pires créatures que l'on puisse trouver. Ce sont des êtres profondément maléfiques qui se réjouissent du désespoir. Lorsqu'un Détraqueur est présent à endroit, il le vide totalement de tout espoir, de tout bonheur et de toute paix. Leur pouvoir est si grand que même les moldus arrivent à sentir leurs présences sans pourtant pouvoir les voir. Lors d'une attaque de Détraqueur, on perd petit à petit tous souvenirs heureux et tous espoirs. Si on lui laisse le temps, le Détraqueur effacera toute trace d'humanité à l'être qu'il aspire. On dit que la pire des morts est seul qu'inflige le baiser du Détraqueur. Mais en réalité, le Détraqueur ne tue pas les personnes à qui l'inflige son baiser, il leur réserve un traitement bien pire encore. Le Détraqueur relève alors sa cape et dévoile sa mâchoire qu'il pose contre la bouche de sa victime. L'âme de cette dernière est alors aspirée. Elle devient alors une carapace vide. On dit qu'à cause d'eux, il fait toujours froid à Azkaban, et tous ses pensionnaires en sont devenus totalement fous à force d'être vidé de toutes émotions. »

Certes, il n’avait pas ajouté plus à ce qu’avez dit Phoebe, et c’était contenté de redire ce qu’il avait déjà apprit par coeur en lisant son livre de cours. Mais comme ça, au moins, pour une fois, il passerait pour un bon élève… Ou presque. A peine avait-il dit sa réponse qu’il discutaillait à nouveau avec un camarade derrière lui. Décidément, malgré tout ses efforts, Sirius n’arrivaient réellement pas à rester un élève sérieux et concentrer assez longtemps pour que son professeur puisse avoir une bonne image de lui.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Réputation : 0
avatar

Poudlard
MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Mer 15 Fév - 16:25



Sad Patience, too near neighbour to despair.


Pour un début, il y avait sans doute pire. Vlad essayait de relativiser un maximum mais au fond de lui, ses yeux avaient déjà regardé déjà trois fois en l’air face à la situation. Il avait suffisamment de pression pour que l’on se permette des remarques sur sa personne. Autant, en temps normal, il s’en serait foutu comme de la dernière pluie. Mais là, pas vraiment car son esprit avait du mal à se concentrer sur le plus important. Le professeur avait renvoyé les politesses à ceux qui en avaient fait preuve avant de commencer. La présentation, le moment le plus délicat puisqu’il ne savait jamais quoi dire. Et surtout, comment faire pour rester correct sans entrer dans les détails. Il s’en était plutôt bien tiré et avait laissé tout le monde s’installer sans de commentaire sur les diverses réactions. En particulier celle de la petite Poufsouffle un peu plus loin dont le silence avait été trahie par la tête qu’elle faisait. L’inconvénient lorsque l’on n’est pas discret. Cela dit, il y avait une autre personne qui, cette fois-ci, était bien moins silencieuse. Et si cette personne pensait vraiment qu’en se mettant devant, Vlad l’épargnerait, c’était se mettre le doigt dans l’œil. Quoi que, pour l’instant, il était le seul à avoir eu la bonté de se présenter… Si le professeur oubli la suite de la présentation cela dit.

-Ravis de l’apprendre. Fit-il avec tout de même un ton sarcastique. Bien que l’information ne soit pas passé dans l’oreille d’un sourd et cela se voyait à sa tête.

Pour autant, il ne s’était pas plus attardé que ça sur ce qui semblait être une personne plus qu’honnête. Le prince s’était mis dos à l’assemblée, posant sa question à l’écrit au tableau. Si son attitude stoïque ne bronchait pas hormis la petite réaction aux propos de M.Black, il n’en demeurait pas moins quelqu’un qui analysait et attendait que quelqu’un se dévoue. Il avait fallu attendre que les élèves aient, visiblement, fini de se faire dessus pour qu’une voix s’élève. La Poufsouffle. Qui ne s’était pas présentée. Pas étonnant qu’il n’avait pas de noms à lui mettre sur son visage. Il avait écouté sa réponse bien que l’assurance flagrante avec lequel elle répondait mettait une difficulté sur sa capacité à rester concentrer dessus. Heureusement –ou malheureusement, il n’a pas encore réussi à faire son opinion sur Sirius-, le Black était venu compléter la réponse de la jaune et noire rapidement avec ce qui semblait être un paragraphe de manuel récité. Quel chanceux, entre de l’hésitation et du par-cœur, il était plutôt bien entouré. Mais au moins, ils avaient le mérite d’avoir répondu.

- C’est exact vous deux. Ce sont des êtres sans âme qui prennent plaisir à dévorer celles des autres. Un vent glacial annonce leur arrivé, d’où le fait que les Muggle puissent sentir leur présence. Si elles sont si exécrables, c’est parce qu’elles servaient un mage noir nommé Raczidan autrefois. Elles étaient ses servantes. Lorsque ce mage noir a péris, le Ministère avait parfaitement conscience que les tuer n’étaient pas possibles alors, ils ont trouvé une utilité à celles-ci en les envoyant à Askaban pour punir les criminelles. Du moins torturer serait le plus exact…. A la dernière phrase, le professeur avait baissé un peu le ton de sa voix. Son opinion politique ne concernait que lui après tout. Un petit tic nerveux témoignait de cet agacement pour la torture. A choisir entre la peine de mort et la torture, il préférait la première malheureusement. Moins longue. Le Patronus est effet le seul bouclier qui permet de les contrer. Et le chocolat, un bon moyen de se remettre d’une attaque de Détraqueurs également. Pas curiosité, est-ce que vous savez tous faire apparaître votre Patronus corporel ?


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Réputation : 1
avatar

Serpentard
MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Mer 15 Fév - 21:26



     


Cours n°1
Les détraqueurs.
Depuis ce matin, j'avais l'impression d'enchaîner les cours. C'est donc en traînant des pieds que je me rendis à la salle de défense contre les forces du mal. D'habitude, j'appréciais cet enseignement mais aujourd'hui j'avais l'impression que c'était différent. De plus, c'était encore un nouvel enseignant. C'était épuisant à la longue de changer de professeur, même si ça commençait à devenir une habitude. Bon, il fallait toujours laisser sa chance aux nouveaux. Ceux qui me connaissent diront que je n'entretiens pas le même discours envers les premières années. Mais c'était différent.

« Bonjour monsieur. » J'avais finis par passer la porte de la classe. Sans plus attendre, j'allais m'asseoir. Une place qui se situait pratiquement au fond était l'idéal. Je posais mon sac juste à côté de moi avant de sortir le manuel. J'étais entourée de septième année et pas un seul Serpentard était présent. Magnifique. Je commençais à croire que ce cours finirait par être ennuyant. Enfin, c'est ce que je croyais. Bien que je n'écoutais pas vraiment la présentation de notre nouveau professeur, un sourire fini par apparaître sur mes lèvres lorsque j'entendis que le cours porterait sur les Détraqueurs. Bon, au moins, le sujet était intéressant.

J'écoutais Phoebe répondre à la question. Ça va, elle n'était peut être pas si idiote que ça après tout. Enfin, elle avait répondu de manière simple. Je suis certaine qu'un première année aurait répondu la même chose qu'elle et avec un peu moins d'hésitation. Puis ce fut autour de Sirius Black de répondre. Tant qu'il pouvait se faire remarquer, il le faisait. Ça réponse était détaillée mais ce n'était rien d'exceptionnel. Il suffisait juste d'ouvrir son manuel et lire ce qui était marqué pour répondre à la question. Aucune imagination. Puis le professeur reprit. Alors que j'avais commencé à dessiner sur un de mes parchemins tout en écoutant le cours, je notais le nom de Raczidan dans un coin. Je ne savais pas qui s'était et j'avais envie d'en savoir un peu plus. Enfin, quelqu'un ferait des recherches pour moi.

Je laissais échapper un petit rire lorsque le professeur nous demanda si l'on savait faire apparaître un patronus corporel. « Celui qui ne sait pas en faire un est un idiot. » Je finis par lâcher ma plume pour coller mon dos à dossier de la chaise. Tout en jouant avec une de mes mèches de cheveux, je regardais attentivement Phoebe. Selon moi, c'était bien l'une des seuls de cette classe qui ne pouvait pas faire de patronus corporel. Enfin, parfois, il faut se méfier des apparences.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Réputation : 0
avatar

Poufsouffle
MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   Jeu 16 Fév - 10:13


Light can be found,
even in the darkest of times.

Fear of the dark. I have a phobia that someone's always near. i have a constant fear that something's always there..


A la surprise de Phoebe, Sirius était allé s’asseoir au premier rang. Visiblement, elle n’était pas la seule à avoir pris de bonnes résolutions cette année (bien que les siennes portent davantage sur l’Etude des Runes). Elle fût surprise, et en même temps non, d’entendre Sirius entreprendre une longue et complète présentation de lui-même. Avec un égo pareil, elle s’étonnait toujours qu’il n’ait pas fini à Serpentard… Sirius finit de la surprendre en récitant après sa participation tout un passage du manuel sur les détraqueurs. Voilà qu’il présentait des signes de Serdaigle maintenant !

- C’est exact vous deux. reprit le Pr Moldavan... Un vent glacial annonce leur arrivé, d’où le fait que les Muggles puissent sentir leur présence. Si elles sont si exécrables, c’est parce qu’elles servaient un mage noir nommé Raczidan autrefois. Elles étaient ses servantes. Lorsque ce mage noir a péri, le Ministère avait parfaitement conscience que les tuer n’étaient pas possible alors, ils ont trouvé une utilité à celles-ci en les envoyant à Askaban…
Phoebe prit peu à peu des notes au fur et à mesure du cours du Pr Moldavan. Elle était à peu près sûre d’avoir mal écrit « Rakzidân », mais personne d’autre n’avait posé de questions, alors elle n’allait pas passer pour une imbécile en demandant comment cela s’éppelait.

-Par curiosité, est-ce que vous savez tous faire apparaître votre Patronus corporel ? demanda le Pr Moldavan alors qu’elle venait de finir de prendre ses notes.
Phoebe déglutit sans relever les yeux, attendant les réponses des autres élèves.
- Celui qui ne sait pas en faire un est un idiot, lui confirma la voix assurée de Dawson.

Phoebe releva les yeux vers elle. La Serpentarde la fixait du regard, jouant avec une de ses soyeuses boucles dorées. Elle savait. Phoebe était sûre qu’elle savait qu’elle ne pouvait pas produire de Patronus corporel. Tant mieux pour elle, si elle avait si facilement réussit à trouver une pensée suffisamment heureuse. Ce n’était pas son cas. Chaque pensée qu’elle avait laissée l’envahir dans le but de produire un Patronus était empoisonnée de drames. Penser à ses amis lui rappelait qu’elle les avait vu pour la dernière fois à la mort de sa mère. Penser à Jim lui rappelait les coups de feu du Bloody Sunday. Penser au quidditch ou à la première fois qu’elle avait vu un œuf de dragon éclore ne parraissait tout simplement pas assez puissant… Non, Phoebe n’avait jamais su produire un Patronus corporel, et espérait de tout son cœur que le Professeur n’aurait pas à la pointer du doigt devant toute la classe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius   

Revenir en haut Aller en bas
 
[COURS N°1] Les Détraqueurs ♦ ft. Lily, Marlène, Phoebe, Paige, Sirius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Poudlard :: Intérieur :: Les étages :: Salle de défense contre les forces du mal-
Sauter vers: