I solemnly swear that I am to up to no good.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Sam 11 Mar - 20:47


Mavis Keira Williams
"Elle était si belle la poupée, elle que les anges avaient oublié.
Si on avait un peu regardé, peut-être que l'hiver ne l'aurait pas brisé. "



21 ans ∞ Langue-de-plomb ∞ Amoureuse
Sang-Mêlée ∞ Fée sans ailes ∞ Fennec
feat: Chrissy Costanza ∞ Tumblr


Caracter

Ici, vous décrivez le caractère de votre personnage, ses manies, ses techniques de drague et autre détail étrange à son sujet. Nous vous demandons un minimum de cinq lignes dans cette partie, pour bien cerner votre petit sorcier.


My Life

Tu te souviens de notre rencontre ? A l’époque, je crois que j’avais besoin d’exactement la même chose que toi. Nous étions tous les deux des enfants perdus, incompris, et blesser. Toi, tu venais d’une petite famille de sorcier modeste. Sang-Pur, tu as souffert de l’intolérance des moldus à ton sujet. A notre sujet. Moi, je n’ai pas connu ce genre de souffrance. Issue d’une longue lignée de Sang-Mêlé, j’ai grandit avec les moldus, je les ai fréquenté, j’ai été à l’école avec eux. Dis moi, avant d’entrée à Poudlard, est-ce que tu as été à l’école toi ? Je me souviens encore des rires, des sourires, des pleures, et des joies. Petite, je n’avais pas à souffrir d’intolérance. J’étais une petite princesse au royaume du bonheur. Seulement, rien ne dure éternellement. Notre petit royaume ne suffisait plus à mon père. Il avait besoin de ses maitresses et courtisanes. Seulement, dans notre royaume, il n’y avait pas de place pour la trahison et la tromperie. Un roi n’abdique pas facilement, et c’est dans la violence que le divorce de mes parents se passa. Nous n’étions plus que de reine dans notre château quand ma mère sombra dans la dépression. J’avais six ans. Je me souviens encore de l’avoir entendu pleurer tous les soirs pendant des années. En elle, quelque chose c’était brisé définitivement,  et rien ne pourrait réparer le mal fait. J’ai du apprendre à être grande et à supporter la tristesse de ma mère. Elle ne sortait plus de sa chambre, ne parlait plus, ne mangeait même plus. C’est là que j’ai apprit ce que ça signifiait réellement d’être forte pour deux. Malheureusement, j’ai comprit bien plus tard que si qui faisait le plus souffrir ma mère, c’était de voir mon visage, jour après jour. J’étais la trace de son erreur, la marque indélébile de la souffrance et l’humiliation. Chaque fois qu’elle posait les yeux sur moi, elle revoyait cet homme quel avait tant aimé, pour qui elle avait tant fait, et pour qui elle aurait même pu sacrifier sa vie. Cet homme si cruel qui n’avait pas hésité à briser son âme et son coeur, à la trainer dans la boue, et à lui faire autant de mal qu’il le pouvait. Ma mère s’était jurée de ne pas m’en tenir rigueur, de ne pas être méchante avec moi, de ne pas cesser de m’aimer, parce que dans le fond, rien de tout ça n’était ma faute, à moi. Elle essaya sincèrement de rester une mère aimante, mais entre rancune et amour, c’est la rancune qui l’emporta, et plus années passèrent, plus je compris que la petite princesse dans son royaume de bonheur était loin derrière moi. La première fois que je t’ai raconté tout ça, tu m’as dit que tu m’enviais malgré que mon histoire soit triste, parce que moi, j’avais encore mes deux parents. Je ne suis pas sûre de vraiment encore les avoir. Après le divorce, je n’ai plus eu de nouvelle de mon père, et avec le temps, ma mère a finit par ne plus être qu’une ombre, un fantôme vide de tout émotion, toute volonté, et toute humanité. Pourtant, tu as raison. Je ne suis pas la plus à plaindre. Si moi j’ai souffert de cette solitude et de voir à quel point on peut être brisé par la vie, toi, tu as tout perdu. Petit, tu vivais dans un petit village anglais, bien loin de Londres et ses rues bondées de monde. Tes parents étaient des gens biens. Des gens respectables. Ils n’avaient jamais eu un seul mot méchant envers quiconque. Ton père était aurore, et ta mère travaillait au service de réglementation des créatures magiques. Vous étiez heureux. Vous étiez une famille unie. Tu m’as dit que petit, tu n’as pas eu beaucoup de contact avec les moldus, j’en déduis que tu n’as pas du fréquenter une école moldue, ou que du moins, tu n’as pas du avoir beaucoup d’ami si c’était le cas. J’aurai aimé te rencontrer à ce moment de nos vies où nous étions encore heureux. Peut-être qu’ensemble, on aurait pu surmonter les épreuves qui nous tombaient dessus. Les villageois n’avaient rien à reprocher à tes parents. Ils étaient même très investit dans la vie du village. Et puis un soir, tu es sortit. Tu n’es pas allé très loin, seulement jusqu’au lac non loin de là. Je sais que tu le regrettes, et que tu le regretteras toute ta vie, parce que tu n’avais que dix ans, et à ton retour à la maison, il ne restait que des cendres. Tes parents étaient partit de la pire des façons. On a jamais retrouvé l’incendiaire. Quelque chose, pourtant, était sûre. C’était quelqu’un du village. Peut-être que l’enquête a très vite été enfouie, peut-être que tu as raison d’en vouloir autant à ses hommes, à ses femmes. Peut-être n’étaient-ils juste pas au bon endroit au bon moment. Peut-être était-ce un criminel que ton père a aidé à emprisonner. Nous étions deux âmes perdues à la recherche d’une réponse.  

Le jour de notre rencontre, il neigeait. J’ai toujours aimé la neige. Si belle, si blanche… Connais-tu quelque chose qui inspire plus la pureté que la neige ? J’ai toujours pensé que si elle est si froide, et si éblouissante, c’est pour nous empêché de tacheter cette pureté. Ainsi, chaque flocon de neige, qui tombait sur mes cheveux, ma veste noir, mon t-shirt des Stones, mon jeans noir et bottes noires, était le symbole de cette part de pureté qu’on garde toujours en nous, malgré toutes les erreurs que l’on peut commettre. Seulement, la neige n’est jamais seule, n’est-ce pas ? Après tout, s’il neige, c’est uniquement parce que le froid lui tient compagnie. Même le plus beau des diamants ne peut être absolument sans un seul petit degré d’impureté.. Habillée en noir de la tête au pied portant une veste en cuir, un t-shirt des Stones, un jeans, et une paire de botte, je pense qu’à ce moment là, c’était moi l’impureté de cette blancheur si parfaite. J’étais assise seule, sur un banc des rues de Londres, profitant du poste radio non loin qui diffusait  


Behind the mask...


∞ Pseudo/Prénom: Kuroro.
∞ Age: Certainement pas celui que je n'ai pas.
∞ Où as-tu trouvé le fofo? Je ne l'ai pas trouvé, celui qui m'a trouvé.
∞ Qu'en penses-tu?

©️ sobade.


Dernière édition par Mavis K. Williams le Sam 18 Mar - 22:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Réputation : 0
avatar

Serdaigle
MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Sam 11 Mar - 21:18

Bienvenue. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Réputation : 0
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Sam 11 Mar - 21:22

T'as pris Chrissy

Revbienvenue une nouvelle fois


Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas. Je ferai un domaine où l'amour sera roi, où l'amour sera loi, où tu seras roi
abyssus abyssum invocat


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Sam 11 Mar - 21:28

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Réputation : 0
avatar

Gryffondor
MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Dim 12 Mar - 19:10

Quelle beauté ♥️

Re-bienvenue parmi nous !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Réputation : 0
avatar

MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    Dim 12 Mar - 20:15

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Stones shirt, black boots and everything ∞ Mavis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Turner :: Prologue :: Répartition :: En rédaction-
Sauter vers: